Apprendre à apprendre : les choses à faire

apprendre-a-apprendre

Bonjour !

 

Voilà le dernier article de la série Apprendre à apprendre, du moins pour l’heure, peut-être aurais-je l’occasion et l’envie de vous partager d’autres choses dans les mois ou années à venir.

 

Nous allons parler aujourd’hui des étapes principales de mon point de vue (avec toute mon expérience en tant qu’élève et professeur et surtout en tant qu’être humain apprentie de la vie).

 

 

La 1ère étape concerne le début de l’apprentissage :

 

– avant de vouloir apprendre, il faut d’abord savoir où vous en êtes et accepter là où vous êtes, sinon vous courez le risque de la déception d’aller vers quelque chose qui ne vous convient pas.

 

– rendez-vous disponible pour l’apprentissage, c’est à dire laissez de côté tout ce que vous savez avant de lire un nouveau livre, d’écouter une vidéo, de rentrer dans une formation…. Si vous ne laissez pas de place car vous pensez savoir alors vous n’apprendrez rien. C’est ce que j’appelle la phase de l’ECOUTE, de la RECEPTION. Elle est incontournable.

 

– ensuite faites preuve de discernement, vous n’êtes pas obligé de prendre pour vrai ce que vous écoutez, vous avez le droit et le devoir de dire oui ou non à une nouvelle croyance.

 

– posez des questions pour pouvoir bien comprendre ce que l’on vous dit, afin que cela soit clair pour vous

 

Tout cela fait partie intégrante de la 1ère étape pour apprendre. Il est primordial que vous compreniez bien que vous ne savez pas tout et que vous avez tout à apprendre, même ce que vous savez déjà et je dirais même particulièrement ce que vous savez déjà.

Et l’autre chose primordiale durant cette phase d’apprentissage est votre présence : SOYEZ PRESENT à ce que vous entendez, voyez et lisez…..

 

 

La 2ème étape est de passer à l’action :

 

– mettez en pratique encore et encore les exercices que l’on vous propose ;

 

– avancez à votre rythme

 

– engagez-vous à apprendre et à mettre en pratique pour les plus réfractaires à l’apprentissage, engagez-vous devant d’autres personnes cela vous donnera plus de courage car ces personnes vous aideront à vous dépasser

 

– expérimentez à votre manière ce que vous apprenez tous les jours un peu

 

Si vous ne passez pas à l’action, le fait par exemple de vous être rendu à un séminaire peu faire impression lors d’un dîner mais en réalité cela ne vous servira qu’à cela et à rien de plus.

 

 

La 3ème étape est d’ancrer ce savoir par l’habitude, cette étape n’existe pas sans la 2ème :

 

– même si vous avez l’impression d’avoir beaucoup appris, il est important de répéter cet apprentissage pour que votre inconscient s’en imprègne totalement et que votre cerveau puisse créer les connexions neuronales nécessaire à l’intégration totale

 

être présent à son apprentissage et à sa mise en place, si vous faites les choses sans y prêtez attention, vous perdez beaucoup et vous ne vous aidez pas à ancrer l’habitude, cela demande un minimum d’effort de votre part.

 

 

Apprendre ++++

 

– apprenez ce que vous avez appris à quelqu’un vous le comprendrez d’autant plus, et cela vous permettra de savoir si vous avez clairement intégré

 

– échangez avec des personnes qui ont appris les mêmes choses que vous, partagez vos expériences

 

– échangez avec des personnes qui ont appris encore plus que vous, ils vous apprendront beaucoup et vous feront gagner du temps

 

 

Conseils ++++

 

Si vous voulez que l’apprentissage soit total, tant au niveau mental que au niveau de votre corps, je vous conseille de faire un nettoyage de votre corps durant quelques jours, soit par un jeûne pour les adeptes, soit par un nettoyage de vos intestins. Les intestins sont les garants de vos anciennes habitudes, souvenirs émotionnels et croyances. Si vous ne vous  sentez pas de faire l’un ou l’autre, commencez par ne rien manger à base de gluten au moins durant la phase où vous ancrez ce nouveau savoir ou habitude afin de ne pas rester avec vos vieux schémas dans votre corps. Dans un prochain article, nous vous donnerons différentes façons de nettoyer votre corps.

 

 

Pour que vous compreniez bien l’importance de tout ce que je vous ai dit dans cet article, je vais vous faire un parallèle. Quand vous partez en voyage, vous faites votre valise et en règle générale, vous laissez toujours un peu de place pour ramener des souvenirs, non ? Et bien, c’est pareil si vous arrivez à un séminaire avec une valise pleine comment pouvez-vous ramener un quelconque apprentissage.

Durant le voyage, vous expérimentez pleins de choses parfois nouvelles (vous êtes dans l’action) et vous prenez le temps de savoir quels bibelots vous allez achetés pour vous rapeller ce voyage. Cette étape de questionnement, c’est le discernement

Et quand vous rentrez chez vous, selon la taille des souvenirs, il faut bien que vous lui trouviez une place dans la maison et cela demande parfois que vous en fassiez. Pour votre corps c’est pareil, vous avez besoin de faire de la place. Et parfois, en revenant on met en place de nouveaux aliments dans notre alimentation quotidienne.

 

J’espère que ce parallèle rapide vous permettra de comprendre l’essentiel.

 

Belle journée à tous et toutes.

Nadia Marty

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer l’auteur : Nadia Marty, ainsi que la source : https://www.stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

 

Articles en lien :

Apprendre à apprendre

Apprendre à apprendre : le mental (ego, parasite)

Apprendre à apprendre : l’inconscient

Apprendre à apprendre : les choses à ne pas faire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.