alimentation

Alimentation et bien-être selon Benoit : 5ème partie

alimentation

Conseils

 

J’ai présenté dans les articles précédents les 4 lois hygiénistes qui permettent d’expliquer la majorité des phénomènes dans le corps, puis j’ai indiqué sommairement comment se nourrissent et se nettoient mes cellules ; enfin j’ai apporté suffisamment d’éléments pour discriminer les aliments adaptés ou non à mon alimentation.
Au regard de ces éléments, voici six conseils pour améliorer votre santé via l’alimentation qui font une vraie différence !

 

  • Les jus de légumes crus. Pourquoi les jus ? Il y a deux raisons principales à cela : la première, c’est que je vis dans une société très acidifiante, alors je contre-attaque en utilisant une alimentation très alcalinisante. Plus les feuilles sont vertes, plus elles sont alcalinisantes (épinards, feuilles de blettes, tiges et feuilles de céleri, persil, coriandre…). Les racines sont globalement pauvres, mais les carottes et betteraves rouges sont super minéralisantes. Le jus pommes/carotte/épinard est particulièrement génial !
    Les légumes vont également apporter de l’énergie magnétique.
    L’idéal est de posséder un extracteur de jus (plus cher à l’achat qu’une centrifugeuse, il est vite rentabilisé, car il a un bien meilleur rendement (+20 à +30%) et une meilleure qualité de jus que ce dernier).
  • Les jus de fruits crus (orange, pamplemousse, citron, melon, pastèque, raison…) sont très détoxinants, car ils apportent énormément d’énergie magnétique et de sucres rapides dont mes cellules ont drastiquement besoin. Le jus de pommes est lui aussi très minéralisant (prendre des pommes raides comme les grannys, car elles sont plus faciles à passer en jus).
  • Je consomme un maximum de fruits et légumes crus, à volonté. Pas de restriction ! Moi qui me suis astreint à plusieurs régimes basés sur la privation pendant mon adolescence, je me souviens de la frustration que j’avais à me limiter. Là, c’est l’abondance !
  • Je consomme des légumes cuits « au ressenti ». Alors là, vous pouvez vous dire que j’ai tourné la carte. Je conseille de consommer les légumes crus au maximum, et là je vous conseille de cuire certains légumes ? En effet. J’ai pu constater combien il peut être difficile émotionnellement parlant de passer à un régime tout cru du jour au lendemain. Je suis du genre « fonceur, je m’engage à fond », mais avec le recul, je me rends compte que pour tenir la distance, mieux vaut progresser lentement et avec bienveillance.
    Je me suis rendu compte qu’il m’arrivait d’utiliser l’alimentation comme une chape de plomb que je mets sur mon ventre pour étouffer mes émotions désagréables. À la moindre contrariété, je mangeais à outrance. Ce faisant, mon corps devait digérer l’immonde quantité d’aliments que j’avais ingéré et je n’avais plus l’énergie pour me concentrer sur mes émotions. Conserver une part de cuit (pendant un temps au moins) dans mon alimentation me permet de cheminer en douceur vers une alimentation aujourd’hui à plus de 95% crue.
  • Je consomme des plantes médicinales ciblées en fonction de mes besoins (faites vos propres recherches ou faites-vous accompagner par un thérapeute) : personnellement, j’utilise des plantes pour régénérer mes glandes surrénales, reins, intestins et poumons, je prends également des plantes pour favoriser la circulation de ma lymphe et d’autres pour mes intestins. Je constate mois après mois une amélioration indéniable.
  • chaque matin, je consomme de l’eau citronnée à jeun afin de fluidifier ma lymphe et favoriser ainsi l’élimination des toxines

 

Je profite de l’occasion qui m’est donnée de communiquer avec vous pour indiquer d’autres conseils pour améliorer votre santé qui améliore nettement mon quotidien, mon bien-être et ma santé 

 

  • Le massage est redoutablement efficace pour lutter contre mon stress. Je ne connais pas mieux… Il permet de lutter contre le cortisol sécrété par mes surrénales (hormone de stress) en faisant sécréter à mon hypophyse l’ocytocine qui est l’hormone antagoniste du cortisol.De même, je fais des câlins avec mes proches.
  • Je dors plus. Mon sommeil est ma priorité du moment. De plus, je dors dans le noir le plus total, afin que favoriser la sécrétion de mélatonine via ma glande pinéale (voir lien site sungazing.fr, article « Nécessité de l’obscurité la nuit dans la chambre » en haut à gauche).
  • Je fais plus d’exercice physique.
  • Je m’expose plus au soleil. Au passage, depuis que j’ai commencé à m’alimenter sainement, je n’ai pas pris le moindre coup de soleil, alors que j’ai drastiquement augmenté mon exposition au soleil. Ceci est notamment dû au fait que ce sont les toxines qui réagissent au soleil à la surface de ma peau : comme j’ai moins de toxines sur la peau, j’ai moins de coups de soleil.
    Je pratique l’observation solaire quand le temps me le permet. Je vous invite à écouter Sébastien Lorca qui (parle de la) pratique du sungazing ou observation solaire (46min50sec, VF) ou à consulter son site internet sungazing.fr. Vous pouvez également consulter le site sunyogi.fr concernant la pratique du sunyoga découvert et enseigné par le Sunyogi Umasankar.
  • Je fais des exercices de respiration trois fois par jour.
  • Je médite quotidiennement.

 

À titre personnel, j’ai pris un engagement fort envers moi-même, l’engagement de faire mon maximum pour améliorer mon alimentation et mon bien-être en général. Je procède comme suit : je teste chaque mois quelque chose de nouveau qui m’inspire et qui m’a été présenté par quelqu’un qui m’inspire. Je vais mon expérience. Au terme du mois, je fais un bilan. Est-ce que cela fait une différence ou non ? Si oui, super, je continue, j’ancre la nouvelle habitude. Sinon, je laisse tomber, mais au moins, j’ai fait l’expérience par moi-même. Le mois suivant, j’essaye autre chose et je conserve uniquement ce qui me convient.
Et vous, qu’allez-vous expérimenter ?

 

Benoit Feryn

Vous pouvez diffuser cet article à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer la source : https://stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

 

Articles en lien :

Alimentation et bien-être selon Benoit

Alimentation et bien-être selon Benoit : 2ème partie

Alimentation et bien-être selon Benoit : 3ème partie

Alimentation et bien-être selon Benoit : 4ème partie

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.