pardon

Le pardon

Quand nous décidons de faire un travail sur nous qu’il soit d’ordre spirituel ou psychologique tôt ou tard nous passons par la phase du pardon.

 

pardon

 

Selon qui nous sommes, notre vécu… c’est une phase qui peut s’avérer compliquer à vivre, à accepter… Le pardon se vit, il ne se commande pas. Beaucoup de personnes que j’ai croisé m’ont dit « oh moi oui j’ai pardonné » et quand on parle un peu avec ces personnes, on s’aperçoit que le pardon est très intellectuel. Pour ma part, j’éprouve un sentiment de dichotomie entre ce qu’ils me disent et ce qui ressort d’elles. Parfois face à moi, il m’arrive de croiser des personnes qui me parlent de pardon de façon simple et avec le cœur, je vous assure que là vous ressentez tout le bonheur que ces personnes ont éprouvées quand ils ont libérés leur cœur et leur corps de la rancune et autres émotions négatives grâce au pardon.

Bien sûr si vous voulez pardonner avec votre tête, c’est déjà un premier pas mais le pardon ne passe pas par l’intellect et cela se joue de cœur à cœur, d’âme à âme.

 

pardon

 

Il y a aussi ceux qui vous diront : « pardonner moi jamais ! ». Nous confondons souvent pardonner les personnes et les actes, il s’agit de pardonner les personnes pas les actes même si vous allez me dire que les deux vont de paire. Pardonner n’inclue pas de ne pas demander une réparation pour les actes. Nous pouvons tout à fait pardonner à la personne et demander que cette personne prenne conscience ainsi que sa responsabilité dans ses actes.

Si je devais me servir d’une image pour mieux comprendre, je crois que celle qui suit serait bien. Quand nous plongeons les mains dans le cambouis nous pouvons les laver encore et encore il en reste toujours. L’intellect c’est quand vous lavez les mains, cela a l’air propre mais ce n’est pas tout à fait le cas… Le cœur c’est quand il ne reste plus aucune trace. Quand on est dans le pardon, notre cœur est comme lavé, il est ouvert au monde cela ne veut pas dire que nous sommes des bisounours qui veulent faire des câlins à tout le monde. Nous avons le cœur ouvert et la conscience en éveil.

Le pardon est un processus, un chemin que l’on emprunte. Il y a de belles étapes, c’est un chemin parfois semé d’embûches et de chutes mais quand vient l’arrivée quel bonheur !

Si je vous parle de tout çà c’est parce que l’ai vécu et c’est un peu mon chemin cette année comme pour beaucoup comme je l’avais évoqué dans l’article sur l’équinoxe du 20 mars. J’ai pardonné à certains et je suis en chemin pour d’autres, je ne suis pas si j’y arriverais un jour mais l’important pour moi, c’est le voyage et les rencontres que je fais sur le chemin qui m’enrichissent à chaque fois. Tout cela me donne une belle énergie pour poursuivre.

Je ne sais pas où vous en êtes vous qui lisez ces lignes mais ce que je vous souhaite c’est un jour de prendre ne serait-ce que quelques temps cette voie pour découvrir tous les cadeaux fabuleux qu’elle offre.

Et pour ceux et celles qui connaissent cette voie, partagez avec nous vos expériences, c’est tellement enrichissant pour tous.

 

Nadia Marty

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer l’auteur : Nadia Marty, ainsi que la source : https://www.stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

 

Articles en lien :

Equinoxe du 20 mars 2015

Responsabilité, pardon ! Non pas pour moi, je suis une victime !

Méditation pour le pardon

4 Comments

  1. Merci pour cet article rempli d’une énergie douce et révélatrice.
    L’effet miroir est garanti quand il est transmis de façon équilibrée.
    Il est plus facile de s’y retrouver, de se voir et donc de s’aimer.

  2. Merci de ce bel article !

  3. Bonjour Stéphanie et Nadia.
    Le pardon, peut de gens en parle pour vrai. Moins encore en parle avec expérience. Pour ma part le sujet m’intéresse. Le pardon m’as permis de retrouver ma liberté. J’ai réussi à trouver de la paix avec certaines personnes avec le pardon.
    Ce n’est pas chose facile. Rien qui se fait seul. Le pardon est un choix , une décision. Pas facile tout le temps. Difficile même.
    Cependant, même difficile le pardon est pour moi de l’air libre, de l’oxygène,
    Parfois je travaille des mois, pratiquement des années pour en réussir un.
    Ça vaut beaucoup de liberté.

    1. Merci Serge de ce beau partage !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.