gramat

Gramat

gramat

Bonjour !

Aujourd’hui un petit détour par Gramat dans un lieu que j’affectionne très particulièrement. Il y a quelques années, j’ai eu la vision d’une statut de la vierge Marie que je n’ai pas tout de suite reconnue. C’était celle qui se trouve sur la photo, et si je ne l’ai pas tout de suite reconnu, c’est que dans ma vision j’étais face à elle. Donc forcément au départ, cela pouvait être n’importe quelle statut, puis dans ma vision mon point de vue c’est éloigné de la statut et j’ai donc réaliser que c’était celle ci-contre.

Je tiens à préciser qu’à ce moment là de ma vie, je n’avais pas une grande affection pour la vierge Marie des catholiques. Du coup quelques temps plus tard comme je me rendais dans le Lot, je me suis rendue au couvent de Gramat. Je suis retrouvée devant une grande porte en bois fermée dans une cour déserte avec cette certitude que je devais rentrée à l’intérieur car j’avais quelque chose à y trouver. Je précise aussi que je ne connaissais rien de ce couvent ou de son histoire à ce moment là. Devant cette porte, je me disais intérieurement « cela serait bien si quelqu’un m’ouvrait », tellement plongée dans mes pensées que je n’avais pas entendu arrivée la jeune soeur qui me passait devant et qui me demanda « Voulez-vous entrer » en m’ouvrant la porte. Ni une ni deux c’est ce que j’ai fait tout en la remerciant.

A l’intérieur de ce couvent, à ma grande surprise je découvris une chapelle certes pas très grande mais lumineuse avec un éclairage très doux. Et alors que je faisais le tour, je fus attirée par un coin en particulier sur la droite où se trouvait ce qui ressemble à un cercueil mais cela ne représentait nullement la mort et une statue de la vierge noire. Alors je me suis assis en face de ce cercueil, où j’y ai découvert le nom de Pierre Bonhomme. Évidemment, je ne connaissais pas ce monsieur. Cependant, je me sentais réellement bien à cet endroit, et mon énergie grandissait et je sentais qu’un guérison s’opérait en moi, une grande douceur m’entourait. Je peux vous assurer que ce moment fut magique.

Quand je suis sorti de ce lieu, j’étais apaisée, c’est pourquoi j’aime à y retourner dès que je suis de passage car je crois que c’est bien l’une des rares chapelles qui a cet effet là sur moi. Je vous invite à vous y arrêter si vous passez par là. A l’accueil, vous trouverez une sœur qui vous ouvrira volontiers la chapelle avec un grand sourire et qui vous dira au revoir avec un magnifique merci qui vient du cœur. Oui, c’est un lieu de cœur et de douceur et dans ce monde nous en avons bien besoin.

Je vous ai énoncé le nom de Pierre Bonhomme, c’était le fondateur ce couvent et sa congrégation, il a été béatifié en 2003. Cependant, je reviendrais aussi sur son histoire dans un autre article.

 

pierre bonhomme, Gramat

 

Ce que je tenais aussi à vous faire passer dans cet article, c’est que lorsque vous avez une intuition, une vision, vous avez tout à fait le droit de la mettre de côté mais surtout ne l’oubliez pas, faites en sorte de l’écouter tôt ou tard. En effet, nos intuitions et nos visions sont là pour nous guider vers quelque chose d’important pour nous, peut-être pas pour d’autre, mais pour Nous cela crée une différence et de cette différence peut naître une belle histoire.

Nadia Marty

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer l’auteur : Nadia Marty, ainsi que la source : https://www.stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

 

Articles en liens :

Rocamadour

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.