Histoires de sagesse

Liens cassés

2 147
liens cassés, histoire de sagesse

Mon père était médecin. Lui était contre les psy. De la masturbation intellectuelle, disait-il. Il était athée, très matérialiste. C’était un praticien de campagne issu d’une famille  pauvre. Il était tuberculeux à 17 ans. A l’époque on en mourait souvent. Il a eu un destin difficile, il s’est relevé tout seul à force de travail opiniâtre.  Puis il s’est fâché avec sa propre famille A la fin de sa vie, il avait tout le temps un revolver. Il était seul.
Lors d’une récente réunion de famille pour les 70 ans de ma mère, j’ai amené une plaque commémorative en l’ honneur de mon père. Mes frères ont été étonnés et un peu choqués car personne ne voulait vraiment parler de lui. J’ai déposé cette plaque sur la table, c’était un peu comme une bombe…

liens cassés, histoire de sagesse

Un des petits-enfants, un gamin de 7 ans a demandé “De quoi il est mort grand-père?” D’habitude comme dans beaucoup de familles on disait de façon un peu gênée “il était malade, dépressif…”

 Je lui ai  répondu:  “Il s’est suicidé avec son revolver”

Le petit garçon a demandé “Pourquoi il s’est suicidé?”

J’ai répondu “Il a écrit qu’il préférait mourir que de vivre sans sa femme qui venait de le quitter”

Le gamin, du haut de ses 7 ans s’est tourné vers  son père, mon frère,  et lui a dit:

 “Moi, si ma femme me quitte, je ne vais pas me suicider”

On l’a tous regardé, un peu ébahis.
J’ai senti soudain que ce gamin était comme un thérapeute familial, qu’il disait à ses 3 oncles et à son père que ça s’arrêtait là, que ça ne se répéterait pas dans cette famille.

Il y avait  une sorte d’ intelligence innocente et une force d’évidence et de bon sens qui émanait de cet enfant  de 7 ans.

J’ai senti que tout le système familial bougeait. Je ne savais pas trop vers quoi, mais le soir, j’ai compris: on s’est tous retrouvés pour la première fois autour de la tombe de mon père. Il était réintégré dans la famille.

Les liens ont été « réparés »……

Auteur : Gérard Fossat

 

Sélectionnez une ou des listes :

 

Articles en lien :

Le renard sans pattes

Deux anges

Apprécier ce que l’on a

About the author / 

Nadia Marty

2 Comments

  1. Aude 15 mars 2017 at 11 h 11 min -  Répondre

    Un très beau partage qui donne chaud au coeur.
    Merci

    • Nadia Marty 15 mars 2017 at 17 h 20 min -  Répondre

      Merci Aude !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marquée d'un *

Confiance en soi

Commentaires récents