immortalité

L’homme qui détenait le secret de l’immortalité

immortalité

 

Certains savent mais ne peuvent pas. D’autres ignorent mais ils pourraient s’ils savaient…

Jadis, un homme affirmait détenir la science du Tao de l’immortalité. Le prince de Yen entendit parler de lui et envoya un de ses ministres à sa recherche, mais celui-ci fut si long à le trouver que le possesseur du Tao de l’immortalité mourut avant que le ministre lui eût transmis l’invitation du prince.

Tsi-tseu souhaitait aussi connaître le Tao de l’immortalité. Lorsqu’il apprit que l’homme qui en possédait la science était mort, il en fut très affligé.

Maître Fou-tseu, l’apprit et le railla :

— Cet homme a perdu sa propre vie, dit-il. Comment aurait-il été capable de vous sauver de la mort ?

Entendant ces paroles, Hou-tseu dit à son tour :

— Fou-tseu parle dans le vide. Et il conta cette anecdote :

« Un homme du pays de Wei était devenu un calculateur hors pair. Il était très âgé. Avant de mourir, il transmit sa science à son fils. Le fils se rappelait parfaitement les paroles de son père mais il était incapable d’exécuter les calculs. Un homme lui demanda de lui répéter ce que son père lui avait dit et il put alors devenir un aussi brillant calculateur que le vieil homme. »

« Il y a des hommes qui possèdent des méthodes mais qui ne sont pas capables de les mettre en pratique. Cependant, il y a aussi des hommes qui seraient capables de les mettre en pratique s’ils connaissaient les méthodes,  » conclut Hou-tseu.

 

Vous pouvez diffuser cet article à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer la source : https://stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.