vaccin

Effets de la vaccination antigripalle

vaccin

 

Les complications connues sont :

exacerbations de maladies pré-existantes :

  • asthme (HASSAN W.U et al 1992) [1]
  • diabète

complications dermatologiques :

  • purpura (VIAL et al. 1990) [2]

complications vasculaires :

  • vascularites avec purpura des membres inférieurs (VIAL et al. 1990) [3]

complications neurologiques :

  • névrite optique (HULL T. P. et al. 1997) [4]
  • syndrome de GUILLAIN-BARRE (SCHONBERGER L. B. et al. 1979) [5], (ROPPER A. H., VICTOR M. 1998) [6], (GEIER M.R. et al. 2003]) [7]

risque de contaminations par des endotoxines provenant de salmonella infectant les poulets [8] [9] avec le risque :

  • d’augmentation de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique entraînant une entrée de molécules potentiellement nuisibles pour le système nerveux central (cerveau et moëlle épinière)
  • de déclencher des phénomènes auto-immuns puisque ces endotoxines peuvent exacerber la production d’anticorps

risque de recombinaisons de virus vaccinaux et de virus sauvages avec un possibilité de conséquences imprévisibles

[1] Hassan, W. U., Henderson, A. F., & Keaney, N. P. (1992). Influenza vaccination in asthma. Lancet, 339(8786), 194.

[2] Vial, T., Laine, V., Delcombel, M., Goubier, C., Galland, M. C., Mallaret, M., et al. (1990). [Vasculitis after anti-influenza vaccination. Report of 5 cases]. Therapie, 45(6), 509–512.

[3] Vial, T., Laine, V., Delcombel, M., Goubier, C., Galland, M. C., Mallaret, M., et al. (1990). [Vasculitis after anti-influenza vaccination. Report of 5 cases]. Therapie, 45(6), 509–512.

[4] Hull, T. P., & Bates, J. H. (1997). Optic neuritis after influenza vaccination. Am J Ophthalmol, 124(5), 703–704.

[5] Schonberger, L. B., Bregman, D. J., Sullivan-Bolyai, J. Z., Keenlyside, R. A., Ziegler, D. W., Retailliau, H. F., et al. (1979). Guillain-Barre syndrome following vaccination in the National Influenza Immunization Program, United States, 1976–1977. Am J Epidemiol, 110(2), 105–123.

[6] Schonberger, L. B., Bregman, D. J., Sullivan-Bolyai, J. Z., Keenlyside, R. A., Ziegler, D. W., Retailliau, H. F., et al. (1979). Guillain-Barre syndrome following vaccination in the National Influenza Immunization Program, United States, 1976–1977. Am J Epidemiol, 110(2), 105–123.

[7] Geier, M. R., Geier, D. A., & Zahalsky, A. C. (2003). Influenza vaccination and Guillain Barre syndrome small star, filled. Clin Immunol, 107(2), 116–121.

[8] La plupart des vaccins anti-grippaux sont fabriqués avec des embryons de poulets.

[9] GEIER 2003 a montré que le taux d’endotoxines contenus dans le vaccin contre la grippe pouvait être entre 125 à 1250 fois supérieur aux taux rencontrés dans le vaccin antidiphtérique. Cette quantité pouvait varier selon le fabricant ou selon les lots provenant du même fabricant.

Source : https://www.info-vaccination.be/?La-vaccination-antigrippale

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.