Energie, Message

Spiritualité et sexualité

3 877
sexualité, spiritualité

La spiritualité et la sexualité : deux états complétement compatibles.

Trop longtemps la sexualité a été cachée et malmenée, au détriment d’une spiritualité cloisonnée et dirigiste. Ou tout comme de nombreuses pratiques énergétiques ayant occultées totalement la sexualité. Toutes pratiques sexuelles étaient interdites avant et après séminaires ou stages ayant rapport avec le domaine spirituel, cela faisait 6 jours minimum de jeun sexuel, afin de préserver nous disait-on notre énergie afin de ne pas la disperser.

Après des années de pratiques régulières en techniques énergétiques où je pratiquais peu mon énergie sexuelle et où je recommandais bien sur moi-même à mes stages une abstinence avant et après. Je me suis rendu compte que ma vie personnelle était non seulement un désert mais qu’elle était déséquilibrée.

Comment pouvait-on demander un alignement et ne pas faire fonctionner ou se couper de ses chakras inférieurs, alors que l’essence même est d’ETRE et d’être en pleine alignement, en pleine conscience de ses corps.

 

Puis, ma vie personnelle a changé et j’ai continué à enseigner et à faire des soins alors j’ai couplé les deux et réellement j’ai vu une énorme différence.

Et là j’ai compris pourquoi il était quasi défendu de faire fonctionner son énergie sexuelle, une chose incroyable s’est passée : j’avais une pêche phénoménale,  tout circulait en moi, je ressentais un courant chaud partout dans mon corps circuler,  dans mon dos, de la joie et de la gratitude. La force en moi circulait.

 

 Je reprenais mon pouvoir

 

En fait ce qui était interdit me sembla alors une révélation, je découvrais le potentiel de mon être à un stade au-dessus. Je pouvais comprendre enfin le pourquoi. Il était une limite à ne pas franchir : celle de pouvoir reprendre sa liberté vis-à-vis des pseudos Maitres qui enseignaient, écrivaient de nos jours et depuis de siècles.

Mais mon expérience ne s’arrête pas à ce stade, j’ai remarqué que cette source de pouvoir de notre être pouvait aussi être un merveilleux outil inverse. A savoir que je me sers de l’énergie pour faire l’amour : j’ai introduit l’énergie dans ma sexualité. Et c’est un vrai bonheur, voir les choses autrement ou devrais-je dire ressentir les sensations autrement.

C’est fort et subtil, c’est doux et puissant.

 

sexualité

 

Le plus important c’est d’être en parfaite harmonie avec son partenaire qui lui ou elle aussi éprouve les même besoins d’aller au delà du corps simplement et d’aller explorer d’autres chemins.

Considérer le corps comme un temple et l’acte d’amour comme une prière. Se centrer en soi pour mieux être réceptive.

Être dans un état méditatif ou tous les corps s’expansent, viennent caresser les corps de sa partenaire et laisser la magie se faire. Laisser son âme danser, laisser son cœur s’enflammer et laisser son être entier se révéler.

 

Je me suis aperçue d’une chose : plus nos taux vibratoire étaient élevés et plus le plaisir s’exprimait à des niveaux différents de nos chakras, la spiritualité sert aussi à cela, c’est aussi un support pour exprimer notre corps, notre sexualité sans tabou.

Mais cela ne s’arrête pas à ce stade cela permet aussi de développer une autre approche plus fine, plus spirituelle, plus proche de la lumière.

Un amour tellement puissant que vous ressentez l’autre sans le toucher sans le serrer dans vos bras, sans faire des efforts physique qui vous laissent complètement vides et mou (sans jeu de mot pour les mecs.. pour nous les filles  on ne peut pas dire cela..).

 

Vous ressentez quelque chose de si puissant que si vous ne faites pas l’amour physiquement, vous ne ressentez pas de manque ou de grande frustration. Cependant je dois dire que parfois il y a des moments où ces états ne sont pas toujours atteints mais c’est ce qui permet d’aimer l’autre pour son âme, pour sa lumière et non pas pour la façon qu’elle a de faire l’amour ou de vous faire monter au 7eme ciel.

L’essentiel c’est de vraiment de déculpabiliser sur le fait que votre sexualité peut être tout à fait conjuguée avec la spiritualité et les pratiques spirituelles, avec toujours avec une attention particulière et un amour élevé de l’autre et de respect.

 

Stéphanie Tallet

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer l’auteur : Stéphanie Tallet, ainsi que la source : http://stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

 

Article en lien :

Sexualité : l’âme a-t-elle un genre ?

About the author / 

Stephanie et Nadia

3 Comments

  1. Justine 6 janvier 2015 at 20 h 41 min -  Répondre

    Merci pour cet article, j’avoue ne pas en être là mais cela me paraît être attrayant contrairement à encore quelques temps où je l’avoue je serais partie en courant en lisant ces lignes. Merci de votre partage.

  2. Ange 28 juillet 2015 at 19 h 18 min -  Répondre

    Passionnant de lire ce témoignage. Merci mille fois

  3. massages sensuels 7 décembre 2015 at 20 h 36 min -  Répondre

    Je crois que je vais imprimer cet article et le lire tranquillement. C’est très intéressant, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marquée d'un *

2019 : La récolte