Energie, Message

Soins d’Isis témoignages

0 325
Isis, peinture de Lisa Hunt, texte canalisé par Stéphanie Tallet

Bonjour Belle Déesse,

1er soin d’Isis (26 mai)
===========
Suite au premier soin d’Isis, la même nuit, j’ai fait un rêve d’acceptation : des étrangers m’acceptaient telles que j’étais comme s’ils faisaient partie de ma famille, en pleine connaissance de cause de qui j’étais à tout niveau (énergétique, mental, corporel et émotionnel), sans jugement ni pitié. Aors que depuis l’ablation du sein je ne faisais que des rêves où j’étais rejetée par tous et toutes et certainement par moi en premier. Puis dans le même rêve j’allais me doucher souvent dans une magnifique salle de bain ouverte près d’arbres (un vrai nettoyage physique et émotionnel et moral), les gens étaient tous d’une gentillesse extrême mais tout en simplicité et j’avais enfin le sentiment d’être comme les autres, les autres humains.
J’ai retrouvé le goût de l’action : j’ai été m’acheter des vêtements, ce qui chez moi est le signe que je commence à m’accepter dans mon nouveau corps et que j’arrête de me recroqueviller chez moi , dans ma caverne ouverte uniquement aux très proches, que je retrouve ma sensation de féminité et de beauté. J’ai le sentiment d’avoir de nouveau du pouvoir sur ma vie ainsi que de l’énergie (ce retour  – encore léger d’énergie après les 4 chimios et 2 opérations sous anesthésie générale est également du à la nourriture confectionnée pour moi par ma mère et mon amie Karine).
En résumé, j’ai retrouvé ma capacité de projection dans le futur ainsi que ma capacité d’action.
2eme soin d’Isis (10 juin)
============
Pendant le soin, des souvenirs d’événements difficiles de ma vie – dont je ne me souvenais pas depuis des années pour certains – ont refait surface , se sont imposés à mon esprit. Puis j’ai visualisé (sans que je cherche à mentaliser quoique ce soit) des « choses noires  » qui se détachaient de moi ou plutôt d’un sorte de coton blanc autour de moi (un coton qui m’enveloppait un peu comme du fil d’araignée). C’était une expérience très désagréable. Un vrai grand nettoyage !
3eme soin d’Isis (23 juin)
============
Pendant le soin, j’ai – sans que cela ne soit mental ou que je cherche à faire quoique ce soit : c’est plutôt l’inverse, juste avant chaque soin je médite une petite dizaine de minute pour essayer de faire le vide dans mon esprit et être sans attente aucune quant à ce qui pourrait se dérouler, afin d’être réceptive sur tous les plans à ce soin – visualisé un grillage autour de moi très endommagé, fait de trous. Je n’étais pas mal mais cela n’arrêtait pas de s’imposer à moi, puis je me suis endormie très tranquillement (comme pendant ou après chaque soin sans que je ne m’en rende compte – ce sont toujours des endormissements très doux et très profonds, qui me font me sentir bien le lendemain matin).
Le lendemain j’allais à Lille – alors que j’habite Paris – voir une oncologue autre que celui qui me suit pour un deuxième avis.Je me sentais en charge de ma vie et dans la justesse de ce que j’allais faire. Cette deuxième nuit j’ai fait un rêve au petit matin qui m’a interpellé jusqu’à ce que sa signification vienne à moi sans que j’y pense alors que j’étais sur la table de mon kiné sous la lampe chaude à me relaxer en attendant mon soin. Dans mon rêve j’avais loué une voiture énorme (en dimension et en hauteur), dont j’avais du mal à voir les contours quand j’étais au volant. Je la conduisais mais n’arrivais jamais à freiner (j’étais sur une sorte d’ile ou une montagne) et je descendais et montais sans arrêt avec la peur au ventre d’avoir un accident : ma peur était que je ne contrôlais pas mon véhicule et ne pouvais pas le freiner mais juste tourner le volant de manière à éviter les obstacles et à trouver mon chemin; je n’ai eu aucun accident malgrè mes peurs. Puis j’ai rêvais d’eau, de piscine où je ma baignais en compagnie d’autres, enfants, adultes, parfois nous étions nus parfois habillés mais dans les 2 cas cela n’avait aucune incidence ni importance. Enfin dans la fin de mon rêve un homme me donnait du plaisir avec sa bouche (je ne voulais pas au début car nous étions dans un restaurant mais il me disait que cela n’était pas important : le regard des autres n’est pas important et effectivement personne ne nous regardait ou ne trouvait cela choquant, puis il s’asseyait avec une autre femme près de moi mais c’était sans méchanceté et nous étions tous connectés sans être attachés par des questions de « mon » amouruex ou des convenances sociales.
Ce que j’ai compris de ce rêve, cette compréhension qui s’est imposée à moi, est que je ne maîtrise pas la vie mais que je dois accepter de la vivre même quand elle s’accélère et que je voudrais que cela s’arrête, qu’il suffit que j’ai confiance pour ne pas avoir d’accident et simplement d’accepter ce qui est. De même toutes mes décisions, mes actions sont justes si c’est ce que je ressens et désire pour moi comme étant en adéquation avec mon être.
Je t’écrirai plus tard les changements qui interviendront encore et comme je te disais je sens que mon « maillage / quadrillage » est très endommagé et ce depuis bien longtemps.
Je t’embrasse, te remercie pour ton aide formidable dans mon chemin de vie et et dis à très vite.
Muriel
Articles en liens :
Isis, peinture de Lisa Hunt, texte canalisé par Stéphanie Tallet

Isis, peinture de Lisa Hunt, texte canalisé par Stéphanie Tallet

 

About the author / 

Stephanie et Nadia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marquée d'un *

Confiance en soi