Sagesse toltèque

La parole est une arme

1 1873

Et oui, l’image la plus parlante pour représenter la parole est une épée. Comme toutes les épées, elle peut trancher des liens, sauver des vies, blesser, tuer, désarmer, désarçonner, dissuader….

Lors de la mise en pratique des accords toltèques, c’est par la parole impeccable que tout commence et à lui seul c’est accord peut tout changer d’où l’importance de prêter attention à sa parole.

Quand nous utilisons la parole, nous ne sommes que rarement conscient de la portée de ceux-ci sur les gens qui nous entourent. Pourtant, nous avons tous et toutes, un souvenir de paroles très précises dans notre mémoire qui s’active quand nous devons faire quelque chose d’important. Et selon, les paroles que véhiculent ces souvenirs nous n’aurons pas du tout la même façon d’agir que notre voisin.

Imaginez, vous êtes en train de créer un projet professionnel des plus importants et plus la pression monte, et plus le souvenir qui vous revient est celui de la voix de votre mère vous disant « pff, de toute façon tu n’arriveras jamais à rien!!!! ». Avec ces mots, votre mère a ancré dans votre cerveau des phrases assassines. En effet la plupart des personnes vivant avec ce souvenir et qui n’ont pas enlevé la charge émotionnelle de celui-ci, s’auto- saboterons dans leurs projets. Et donc, ils verront leurs projets, soient ne pas voir le jour ou s’effondrer.
Alors maintenant, quelqu’un qui serait dans des conditions similaires avec en voix de fond sa mère lui disant « de toute façon, mon fils peut tout faire et tout réussir », d’après vous que se passe-t-il ? C’est assez simple, du fait d’une confiance plus grande et plus assurée, cette personne mènera à bien ses projets.

Voilà entre autre chose où peut nous mener l’arme de la parole. Nous grandissons tous avec des blessures dûes à la parole d’un tel ou d’un tel, elles sont plus ou moins grandes, plus ou moins douloureuses mais elles existent et les nier, ne les cicatrisent pas…. Ces blessures doivent être soignées et pour cela un travail de fond doit être mis en place. Cela commence par s’apercevoir de quelles sont les phrases qui nous gouvernent.

Pour ma part, durant de longues années la phrase qui m’a gouverné était : « tu peux faire mieux ». Et vous ? Laissez-moi en commentaire la phrase qui vous a gouverné ou qui vous gouverne toujours.

Et quoi qu’il en soit comme dans tous les arts martiaux quand vous aurez la maîtrise de votre arme qu’est la parole, vous arriverez alors au stade où vous n’aurez plus besoin de l’arme. Alors seul votre coeur parlera…..

Nadia Marty

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer l’auteur : Nadia Marty, ainsi que la source : http://www.stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

 

Articles en liens :

Comme disait Mamie, tournes 7 fois ta langue dans ta bouche avant de parler !

L’importance des mots

1er accord toltèque

Mode de communication : La violence du langage

Pourquoi avoir une parole impeccable

Restez silencieux n’est pas toujours synonyme d’avoir une parole impeccable

About the author / 

Stephanie et Nadia

1 Comment

  1. Kate 3 octobre 2019 at 18 h 09 min -  Répondre

    Je tiens à te remercier pour ce texte qui m’a beaucoup aidé. Je dois trouver des textes qui parlent de la parole comme une arme et je me suis totalement retrouver dans ce que tu dis. De plus je pense que ta phrase « Tu peux faire mieux » est un très bon moteur…. ou pas, non pas que je ne le trouve pas bien mais plutôt que je l’ai tellement entendu que à mes yeux il sonne comme un reproche et non pas un encouragement pour se dépasser et donc évoluer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marquée d'un *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2019 : La récolte

Commentaires récents