Sagesse toltèque

Les animaux de compagnies sont-ils nos miroirs ?

1 110

 

animaux-de-companies

photo de Aurore Lucas, http://www.aurore-lucas.com/

Dernièrement, j’ai remarqué quelque chose d’assez drôle et à laquelle nous portons peu d’attention. On parle souvent de l’effet miroir dans nos relations aux autres êtres humains mais qu’en est-il avec nos amis les animaux ?

Pour ma part durant de nombreuses années, je n’aimais pas les chats.
La 1ère raison, c’est que ma mère n’aime pas les chats par mimétisme je n’aimais donc pas les chats.
La 2ème raison, je ne les trouvais pas aussi fidèle et affectueux que les chiens.
La 3ème raison, une très mauvaise expérience de cohabitation avec une chatte. A priori, je suis rentrée sur son territoire et ce n’était vraiment pas la chose à faire de ce fait elle a eu tous les comportements qui m’ont confirmé que les chats étaient vraiment des animaux capricieux et sournois. Quand je parle de comportements capricieux, j’entends défections dans la douche, sur le canapé et le meilleur après avoir passé des heures à faire le ménage, le côté sournois le moment où elle pisse au milieu du salon en miaulant et en vous regardant avec défi et j’en passe…
Donc une mauvaise expérience ajouté à cela une méconnaissance totale de ces animaux saupoudré de croyances entretenues durant des années = moi je n’aime pas les chats !

Le truc c’est que depuis un mois je vis avec un bébé chatte et j’avoue que ce n’est pas déplaisant. Bon c’est vrai ces dernières années, mes expériences avec les chats étaient de bien meilleures augures ce qui les rendaient presque sympathiques mais de là à ce que je vive cette expérience aussi bien, il y avait tout un monde….

Le caractère de la chatte joue pour beaucoup avec ma réconciliation avec cette espèce animale mais je ne suis non plus restée les bras ballants à voir si cela allait bien se passer, j’ai travaillé pour que notre relation se passe pour le mieux. Comme je n’ai aucun pouvoir sur le caractère du chat, j’ai donc travaillé sur un autre animal : moi. Je me suis simplement évertuée à appliquer un précepte simple : si je n’aime pas un de ces comportements, je vais chercher dans ma mémoire et mes émotions si cela me renvoie à un évènement, une croyance ou un comportement que j’ai parfois.

Et bien avec ce traitement, j’ai eu quelques surprises sur moi-même. Du coup, je ne me suis pas arrêté là. J’ai ensuite pris le jeu des miroirs entre les humains et leurs animaux de compagnie. Juste prenez un instant, pensez à un ami qui a un animal de compagnie que vous n’appréciez pas spécialement. Maintenant faites un calque entre ce que vous n’aimez pas de l’animal en question, et le comportement de votre ami et ajoutez aussi votre comportement en général et voyez où sont les points identiques. En général, c’est assez instructif comme exercice sur vous, votre ami et votre relation amicale.

Bien maintenant que vous avez conscientisez ce qui vous provoque des émotions pas très plaisantes, je vous invite quand vous sentirez que vous avez envie de passer à autre chose à faire une méditation de libération de tout cela. Je vous conseille cette méditation : Méditation pour le pardon, si cela ne vous convient pas, il existe de nombreuses techniques pour passer au-delà de ces émotions négatives, le 1er pas étant bien sûr de les identifier.

Pour ceux et celles qui se sont prêtés à l’exercice, laissez-moi vos impressions dans les commentaires, je suis sûre que beaucoup d’entre vous seront surpris des parallèles que vous allez faire.

Nadia Marty

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer l’auteur : Nadia Marty, ainsi que la source : http://www.stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

About the author / 

Stephanie et Nadia

1 Comment

  1. Clotilde 30 septembre 2014 at 22 h 26 min -  Répondre

    Merci pour cet article, je comprends mieux certaines choses en lisant ces lignes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marquée d'un *

2019 : La récolte

Commentaires récents