Santé

Le vaccin contre le HPV

1 39
vaccins

Bonjour !

 

Aujourd’hui, nous allons abordé le vaccin contre le HPV, c’est à dire le vaccin contre le papillomavirus, vous savez cette publicité vous vantant les mérites d’un vaccin pour que vous évitiez un cancer du col de l’utérus mesdames. Cette publicité incite toutes les jeunes à se faire vacciner de façon préventive.

 

De nombreuses voix partout dans le monde s’élèvent pour faire interdire ce vaccin ou tout simplement pour révéler au grand public les effets secondaires de ce vaccin, je vous invite à aller consulter ces articles :
enquête sur les effets secondaires du vaccin contre le HPV ;
le japon exige la divulgation des effets secondaires du vaccin anti-HPV ;
Faut-il se faire vacciner contre le cancer du col de l’utérus ?
Gardasil : vaccin contre le HPV….

 

Pour résumer, ce vaccin provoquerait des effets secondaires de  ce type :

– des risques de ménaupose définitive ;

– des cancers ;

– des maladies auto-immunes neuro-dégénératives et systémiques (sclérose en plaque comme Marie-Océane Bourguignon de Bayonne qui a le courage avec sa famille de dénoncer les effets secondaires de ce vaccin) .

 

Donc on vous promet d’éviter le cancer avec un vaccin qui a de grande chance de vous rendre malade sans vous exposer les risques évidemment…. je précise aussi que les contre-études ont pour beaucoup été financé par les mêmes laboratoires qui vendent ces fameux vaccins et selon Futura-science (dans l’article suivant : le Gardasil un vaccin dangereux? ) il n’y aurait pas de conflits d’intérêts ??? Pour ma part je reste dubative.

 

Pourquoi on nous dit pas plutôt de faire un frottis tous les 3 ans qui permet de détecter au plus tôt les cellules qui pourraient nous amener à ce fameux cancer, ou encore que certes ce cancer est à priori causé par le papillomavirus mais qu’il y a des facteurs à risques comme :

– le tabagisme,

– certaines infections sexuellement transmissibles,

– un système immunitaire affablie,

– des grossesses multiples arrivés à terme,

– la prise du médicament diéthylstilbestrol (DES) durant sa grosesse,

– les carences en vitamine B6, B12 et en acide folique.

– le port de certains tampons des plus toxiques pour notre organisme

– ….

 

Et pourquoi on nous dit pas qu’une alimentation riche en fruits et légumes diminuent fortement le risque face à ce cancer ?

 

Pourquoi ne dit-on pas que seulement 1 femme sur 148 atteinte de ce cancer peut mourrir ?

 

Pourquoi on ne nous dit pas que la plupart des cas de cancers du col utérin peuvent être prévenus ou guéris quand ils sont dépistés dans les phases initiales ?

 

Au lieu de tout cela, on vous vend un vaccin dont les risques sont plus grands que les risques d’avoir ce type de cancer.

 

Alors mesdames et messieurs, je vous invite à lire tous les articles que je vous ai partagé içi et plus encore afin de vous faire une bonne idée de ce qui peut vous arriver à vous à vos proches à trop écouter des publicités qui enrichissent essentiellement des laboratoires pharmaceutiques. Et surtout dans tout cela à faire preuve de discernement.

 

autres sources :

– Cancer du col de l’utérus ;

Les facteurs de risque du cancer du col de l’utérus

About the author / 

Stephanie et Nadia

1 Comment

  1. isabelle 16 janvier 2014 at 9 h 57 min -  Répondre

    Bonjours Stéphanie,
    Je suis entièrement d’accord ce vaccin est un poison ! je n’ai pas de fille mais il est sur que jamais je ne l’aurai fait vacciner trop d’effet secondaire, pas assez de recule. les labos profitent de la peur que provoque le mon CANCER pour nous faire avaler n’importe quoi.
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marquée d'un *

Lecture des énergies de 2018