Message

La porte du temps

0 320
porte du temps

Nouvel an, porte du temps ?

 

En ces temps nouveaux ne vous méprenez pas la nouvelle année ne se retrouve pas chaque nouvel an. Cette fête païenne marquant la fin et le début d’un cycle. Cette fête n’est pas reconnue comme quelque chose d’essentiel dans l’évolution et l’élévation de l’être. D’ailleurs dans la bible il est dit selon St Jean : « Dieu hait toutes les coutumes et traditions païennes, incluant celle du Nouvel An. »

Commençons par Jérémie 10:2-3: « N’imitez pas la voie des nations… car les coutumes des peuples ne sont que vanité ». Il s’agit d’un commandement biblique. Partout dans Sa Parole, Dieu décrit les «nations» comme étant celles qui adorent la nature (le soleil, la lune, les étoiles, les arbres, etc.), les idoles faites de main d’homme et toutes choses autres que le vrai Dieu. Il surnomme ces nations et leurs coutumes, païennes. Les véritables chrétiens savent que Dieu hait toute coutume, pratique et tradition qui possèdent des racines païennes

Source : http://rcg.org/fr/articles/wcdcny-fr.html

 

 

Alors, quand le nouvel an se fait-il réellement ? Et bien à chaque re-naissance, effectivement chaque nouvelle année que vous commencez est votre nouvelle année. Le reste n’est que mise en scène.

 

Mais aussi une nuance s’impose, tout le monde dis : « je vais fêter mon anniversaire »,  « je vais faire X an », et là se glisse une erreur fondamentale, vous n’allez pas faire X an mais vous avez vécu cette année et ce que vous fêtez en réalité n’est autre que l’aboutissement de vie de 365 jours.  Effectivement chaque année nous fêtons nous célébrons la vie passée!! Les 365 jours que nous célébrons sont révolus. Comme si nous célébrions la vie sur la mort ! Je pense que cette vision était plus réaliste au début du siècles derniers et ceux qui le précédèrent.

Ce qui dans l’énergie ne donne absolument pas la même chose : pour exemple, quelques années en arrière, je vivais mon anniversaire comme une occasion de se retrouver entre copains ou juste avec mes enfants, moments où l’on se retrouvait autour d’un repas un peu plus élaboré, un petit présent ou parfois de plus importants.

Et puis la journée se passait et…. Et rien je ne voyais pas le sens, comme quelque chose de fulgurant et puis le vide, je ne saisissais pas toute l’importance de ce moment.

 

Quelques anniversaires plus tard, je me rendais compte que mon énergie avait changée, force de travail et de rencontres et d’épurations. Et je voyais mon anniversaire comme une célébration plus qu’un moment de fête. Je me disais super ! J’ai déjà vécu tout cela ! Et je suis encore là, comme si encore une fois de plus, l’importance de la vie primait sur la mort ce qui est bien sur le cas mais hors contexte.

Je faisais ma rétrospective de l’année et je me félicitais de l’évolution de ce qui c’était passé, tout en remerciant pour tout ce que je n’avais pas pu gérer et qui m’avait causés des blessures. J’ai vécu comme cela quelques anniversaires, mais se profilait une  énergie que je ne savais pas trop discerner, une chose était certaine : l’énergie que je mettais à chaque date de ma naissance et tout le travail que j’accomplissais était insuffisant.

 

porte du temps

 

 

Et puis, je compris que ma date anniversaire était aussi un pas vers une nouvelle année de 365 jours, riche en évènements qu’il fallait la préparer, comme on prépare sa venue dans le monde terrestre, comme quand on prend cette décision de vivre une nouvelle incarnation, comme on ressent qu’un évènement important se prépare lors de notre naissance sortir de notre zone de confort pour vivre dans un nouvel univers inconnu. Que l’on s’entende sur zone de confort, je ne veux pas dire que toutes les gestations soient confortables et heureuses pour tous les futures bébés, cela veut juste dire que nous sommes dans un univers connus avec ses qualités et ses défauts.

 

Peu à peu me sensations se sont affinées et je percevais avec un grand bonheur ma vie future, comme une acceptation de vivre en compagnie de mes guides, de futures guidances, de futurs évènements qui me feront avancer, lesquels ? Je ne le savais pas exactement mais je ressentais cette dynamique, cet élan vers le renouveau. A présent nous sommes bien loin de l’idée de mort ou de vie qui a vaincu sur un instinct de survie quasi présent chez tous les êtres humains.

 

Puis lors de ma dernière re-naissance (le 20  janvier) une émotion inattendue  s’est produite la veille, une tristesse immense m’a envahie sans raison apparente, la soirée se passait à discuter avec ma femme et j’ai vu un anneau de lumière, un vortex d’énergie me montrant que là maintenant je pouvait laisser les derniers jours que j’avais vécu sans regret que j’allais naître à nouveau dans la lumière et la joie. Ce sentiment était fort et agréable, je l’acceptais sans réfléchir : mon cœur savait. L’univers m’a donné la possibilité de transcender toutes cette tristesse et ces préoccupations, je m’endormais avec cette vision. Dans la nuit, de la lumière devant moi lumineuse encore plus proche presque à me toucher, je revis le vortex de lumière, je me suis plongée dedans, je me suis baignée et y suis restée. Le matin une légèreté dans mon cœur , mon âme et mon esprit. La joie régnait et toute forme de tristesse avait disparue, j’essaie de m’y replonger mais impossible, j’avais fait un réel saut, j’avais re-né dans la lumière de mon âme et de mon cœur mes guides célèbraient ce passage avec moi, je reçu milles bénédictions. Je me souhaitais une bonne année car l’année pour moi a commencé ce 20 janvier 2015.

 

vortex du temps

 

Alors aujourd’hui, de là où j’en suis, je peux dire que chaque anniversaire est un pas énergétique important si l’on a conscience de ce que l’on vit à ce moment là. C’est une merveilleuse transition d’un degré d’expérience à un autre niveau.

Merci à mon âme de conduire mes perceptions dans de si belles expériences, merci à mes guides de me conduire vers le chemin de l’évolution.

 

Je vous souhaite de belle révolution à chacune de vos portes, à chacun de vos paliers, à chacun de vos anniversaires.

A tous et une bonne année.

 

Stéphanie Tallet

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer l’auteur : Stéphanie Tallet, ainsi que la source : http://stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

 

Abonnez-vous

 

About the author / 

Stephanie et Nadia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marquée d'un *

2019 : La récolte