Message

La mission de vie 2/2

1 815
mission de vie

Je vois de nombreux articles depuis des années fleurir sur ce sujet et je m’y suis beaucoup intéressé un temps donné. La grande question « Quelle est ma mission de vie? » m’a pris la tête dans tous les sens du terme et de temps en en temps elle tape à la porte de mon mental. Pendant longtemps, je croyais que j’étais là pour sauver des gens, ma famille… c’était évident que j’étais là pour çà.. ah mon cher mental ! Et bien, je vous avoue qu’une fois dépassé le complexe du sauveur, toutes ces jolies phrases faisaient beaucoup moins d’écho en moi, cela tombe dans le vide tranquillement.

 

mission de vie

 

Maintenant, j’aimerais abordé avec vous un point important à mon sens. Si je vous disais que votre mission de vie est peut-être moins poétique que vous le pensez, je suis désolé de vous le dire mais vous n’aurez pas à enfiler de jolies collants bleus et à voler à la rescousse de pauvres orphelins… c’est dommage n’est-ce pas ! Je sais que j’exagère un peu mais non en fait… je voudrais juste un instant vous sortir des illusions qu’a construit votre mental et notre société (je vous conseille cet article pour bousculer vos croyances). Notre âme a choisi d’accomplir quelque chose en s’incarnant dont nous nous éloignons à trop écouter les douces sirènes de notre mental.

Notre mission de vie n’a pas à voir avec l’extérieur, c’est avant tout un accomplissement intérieur. Elle se manifeste dans nos valeurs, par des éclairs de lucidité, par le sentiment d’être à la bonne place… c’est quelque chose de profondément ancré en nous comme un comportement viscéral chez nous. Nous retrouvons cela parfois à travers les symboles de notre société ou de nos courants spirituels jusqu’au jour où une profonde résonance s’éveille en nous, et il arrive même que nous ne l’ayons pas remarqué jusqu’à ce que l’on n’entende qu’elle. il arrive qu’elle se manifeste par un intérêt pour certaines choses que l’on s’imagine à 1000 lieux de qui nous sommes. Mais comme nous sommes perdus dans notre monde d’illusion nous passons parfois de nombreuses années à côté de ce que nous sommes juste pour céder à ces belles sirènes…

 

sirène

 

Quand nous sommes alignés avec ce qui correspond à notre mission de vie, je ne dis pas que tout devient facile ou facile à vivre mais il est certain que des portes s’ouvrent même celles que l’on pensait fermer à double tour avec une clé perdue dans un océan, c’est un peu plus que magique souvent. Dans tout cela, le plus difficile n’est pas d’être soi mais d’accepter qui nous sommes de façon inconditionnelle et ce que nous sommes venus accomplir… oui pas toujours facile.

Attention, cela ne veut pas dire non plus que cette mission de vie nous l’accomplirons toujours de la même manière au cours du temps, cela irait à contre courant des cycles de la vie. c’est pour cela que suivre ses intuitions est primordial. Nous évoluons avec le temps, nous nettoyons de vieilles mémoires qui nous amenés à accomplir notre mission de la manière dont nous le faisons présentement. Ces vieilles mémoires transformées nous amènent à changer la manière dont nous allons faire ou la portée de nos actes. Par exemple certains d’entre nous sont là pour être des leaders, ce bel anglicisme veut simplement dire que certaines personnes sont là pour donner une direction, porter des gens et créer des projets. Pour faire cela pas besoin d’être directeur d’une multinationale. Les mamans font cela tous les jours, les personnes impliquées dans des associations en ont fait leur quotidien. Il y a autant de façons d’être un leader que de personnes qui ont cela en elle.

Trouver et accomplir sa mission de vie ne veut pas dire que nous allons très vite ascensionner ou que nous n’aurons plus de challenges à vivre. Cela veut tout simplement dire que vous serez suffisamment aligné pour avoir la force, la créativité, les ressources intérieures et extérieures pour avancer même si parfois cela paraît compliqué et long. Ne rentrez pas dans vos peurs, ne les laissez pas vous dominer, ne laissez rien ni personne (mental, amis, famille, …) vous éloignez de qui vous êtes, c’est ainsi que l’on avance centré, aligné et que l’on s’accomplit.

 

Nadia Marty

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer l’auteur : Nadia Marty, ainsi que la source : http://stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

 

Abonnez-vous

 

Articles en lien :

La mission de vie 1/2

Pourquoi est-ce si difficile de se détacher de l’inconscient collectif ?

La porte du temps

About the author / 

Stephanie et Nadia

1 Comment

  1. Justine 20 juillet 2015 at 8 h 28 min -  Répondre

    merci de ce bel article, je sens que ma tête lâche des trucs cela fait du bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marquée d'un *

2019 : La récolte

Commentaires récents