Non classé

La fiabilité et les dangers de la chirurgie

0 49
chirurgie

La chirurgie esthétique comme l’augmentation mammaire est une intervention simple. Entièrement fiable, le chirurgien n’aura qu’à mettre en place la prothèse mammaire sous la glande mammaire, pour augmenter le volume des seins. Dans la pratique, cette technique génère quelques cicatrices, toujours courtes, pour permettre l’introduction de la prothèse.

 

Les effets secondaires des implants mammaires

Après une augmentation mammaire lyon, il est possible d’observer des hématomes. Ils peuvent faire l’objet d’une ré-intervention même si celle-ci n’a pas d’impact sur le résultat définitif. Egalement, des coques peuvent faire leur apparition. C’est une réaction du corps envers l’implant pour former une zone rigide, à l’identique d’une coque autour de la prothèse. A noter cependant que ce cas est de plus en plus rare à cause de l’amélioration des nouvelles prothèses et des techniques opératoires. Pour être plus fiable, au cours de l’augmentation seins lyon, les chirurgiens s’appliquent à bien réaliser les hémostases. Entendre par là empêcher la zone de saigner, durant l’opération, pour laisser le moins de sang possible autour des prothèses, pour diminuer de façon conséquente, tout risque de coque. Il est également fréquent de rencontrer une réduction de la sensibilité. Après l’insertion d’implants, quelques 3 à 15 % des femmes ressentent moins de sensations, de façon permanente au mamelon et au sein. Cependant, cette situation est remédiée au fil des semaines ou durant les premiers mois.

 

chirurgie

 

Le déplacement et le vieillissement des implants

Les implants mammaires peuvent se déplacer car leur position rétro-pectorale peut donner lieu à des déplacements de la prothèse, pendant les contractions de ce muscle. Parfois, cela requiert une intervention du chirurgien. Egalement, la prothèse mammaire peut vieillir. Ce vieillissement peut engendrer un dégonflement dans le cas d’une prothèse au sérum ou une rupture pour les implants en silicone. De ce fait, elle est à surveiller de près, surtout autour de la huitième à dixième année. Selon le cas, le chirurgien peut décider de changer l’implant ou de le surveiller périodiquement pour détecter les signes d’altération. Bon à savoir, le dégonflement de la prothèse au sérum physiologique, une eau salée stérile, ne cause aucun danger pour la santé. Il n’occasionnera aucune gêne esthétique. Cependant, la rupture d’un implant en silicone oblige le changement de prothèse. Il est facile à enlever et ne cause aucun risque pour la femme. Dans tous les cas, toute constatation de déplacement, de dégonflement ou d’anomalie doit faire l’objet d’une consultation chez le chirurgien pour examen. La fiabilité et les dangers de la chirurgie

About the author / 

Stephanie et Nadia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée, les champs obligatoires sont marquée d'un *

Lecture des énergies de 2018